Be My Lover Master Quality Reel to Reel Tape Édition Numérotée Limitée

USD $499,00

Poster 20×30 gratuit avec votre pré-commande jusqu’au 17 mars 2023.

Catégorie :

Description

Première Génération de Ruban à partir de la source  audio originale tirée de la conversion Digital à analogue effectuée par le LAB Mastering à Montréal.

Reproduction limitée!

Reproduction de la couverture de la pochette incluse.

Fait à 15 ips et EQ sont  de type NAB enregistrés sur une STUDER A812 MK2

  • Support bobine en métal doré, Ruban ¼ pouces grande qualité, bobine 10 ½ pouces.
  • 1 kHz tone d’alignement

Certificat d’authenticité inclus, signé et numéroté à la main par l’ingénieur du LAB Mastering.

Fabriqué au Canada.


Forte du succès de la pièce Killing me Softly sur son album précédent Keys to my Heart, l’auteure compositeur interprète Anne Bisson a compris l’importance d’ajouter à son répertoire des pièces de standards jazz et des reprises tirées de ses coup de cœur d’adolescence.

C’est pourquoi le 7 ème album d’Anne Bisson est un savoureux mélange de compositions originales et de reprises en version trio acoustique. Même s’il est dans la catégorie « smooth jazz » l’ajout du Fender Rhodes, instrument mythique des années ’70 et de la basse électrique donne à Be My Lover une couleur unique!

Après une période de recherche et de création d’un an et demie, Anne a réunis le batteur Paul Brochu ( Gino Vanelli, Michel Legrand, UZEB) et le contrebassiste Français Jean-Bertrand Carbou pour une série de rencontre dans le but  de jouer et de tester le matériel pressenti pour ce 7 ème opus.

Paul et Jean-Bertrand sont des collaborateurs de longue date. Paul a joué sur plusieurs de ses albums dont le désormais légendaire Blue Mind ( plus de 35,000 hard copies vendues) et Jean- Bertrand a joué sur plusieurs de ses albums également. Tous les trois, ils ont donné plusieurs concerts depuis 2009. ( Festival international de jazz de Montréal, Mexique et USA).

La complicité qui les unit est très forte et on le perçoit dès la première note! Les interventions musicales des deux musiciens sont justes et senties. Le jeu virtuose de ces grands interprètes bonifie les pièces sans jamais les alourdir.

Finesse, sensibilité, précision du jeu; rendue par un son impeccable haute définition qui saura plaire aux nombreux fans audiophiles d’Anne Bisson et qui saura  assurément conquérir un auditoire plus large.

Le choix du répertoire

Après quelques semaines de répétition, le trio avait 19 pièces bien ficelées. Anne en a retenu 12. Il en résulte un parfait équilibre entre les reprises et les pièces originales. Les textes de Pierre Lenoir, lui aussi un complice de plusieurs années, fournissent à Anne les canevas nécessaires à l’écriture de sa musique.

Le STYLE

Be my Lover n’est pas un album de ballades, ni de pièces typiquement jazz. Les choix tant au niveau des arrangements que de l’écriture sont difficiles à catégoriser. Elle flirte avec le pop-rock progressif( From The Beginning d’Emerson Lake and Palmer) ou le pop couleur celtique à la Loreena Mckennit dans la spectaculaire reprise de The Four Horsemen du regretté Vangelis, icône de la pop psychédélique  membre du  groupe Aphrodites’s Child ( Demis Roussos). Mais comme les grands classiques du jazz lui sont aussi très familiers, elle reprend l’immense succès Nature Boy avec dépouillement et respect et demande à son fils de 25 ans Samuel Jacques de l’accompagner au piano. Le tandem mère et fils est touchant et empreint d’émotion.

Elle n’a pas eu peur non plus de s’attaquer à des gros canons de la musique pop comme Bridge Over Troubled Water, Moondance ou Blue Bayou et elle nous fait redécouvrir ces pièces avec des arrangements parfois minimalistes parfois audacieux sans jamais déstabiliser l’auditeur.

C’est ce qui fait la grande force d’Anne Bisson, réarranger des pièces avec originalité plutôt que de reproduire des copier-coller des versions originales.

En terminant, est-il utile de mentionner qu’Anne Bisson est une grande mélodiste? La mélodie est au cœur de sa création. Les arrangements des voix en accompagnements ( Backing Vocals) sont  spectaculaires, elle qui possède une solide formation en musique classique. Tout cette expertise lui sert grandement quand vient le temps de réharmoniser des pièces tout en préservant cette mélodie qui fait la puissance et l’identité de chaque chanson.

La voix, sa voix à elle est mixée tout en avant, et on a vraiment l’impression qu’elle nous parle, nous chante, nous raconte…

ET que dire des magnifiques pièces du tandem Lenoir\Bisson? Une série de compositions étonnantes et accrocheuses ( Are you sure you want me?) et de pièce comme Be my Lover, qui vous tire des larmes des yeux.

Ce 7 ème album d’Anne Bisson ne passera pas inaperçu encore une fois, elle qui a déjà un solide fan base établi aux USA, au Japon, en  Allemagne, en France … et bien sûr au Canada.